Chargement des 20 centimètres...
Saucisse de Morteau
Découvrez l'univers fabuleux de la saucisse de Morteau, pure gourmandise du Haut-Doubs
Boutique Morteau Saucisse
Suivez le buzz
Sur facebook !
spotradio

L’air d’une saucisse

Pur produit de nos montagnes, l’air que nous respirons possède une saveur particulière. Nous vous invitons à découvrir le produit dopant le plus naturel du monde.

UN AUTRE AIR

On dit que l’air qu’on y respire est l’un des plus vivifiants de France. Pour sûr, c’est l’un des plus frais, et nous détenons presque tous les ans les records de froidures hivernales. Nous cultivons nos différences jusque dans nos clochers.
Le Haut-Doubs, naturel et préservé,ne s’apprivoise pas. C’est une terre de résistance, où les caractères sont bien trempés. Notre combat est farouche contre la charcuterie ennemie de la santé, la malbouffe, ou les entorses à la recette traditionnelle. Les gestes de nos anciens sont jalousement préservés.
Sapin Sapin

Notre siège social

Symbole de la culture et des mystères de nos contrées, le tuyé est un hommage à la forêt nourricière. Il renferme une partie des secrets de l’art culinaire comtois.

LA SCIENCE DU FUMAGE

Seulement possible en altitude, où les températures restent fraîches toute l’année et ou l’on trouve naturellement le bois de sapin, le fumage en tuyé traditionnel est la valeur ajoutée de la saucisse de Morteau.
Toute l’organisation de nos entreprises s’articule autour de cette étape de fabrication. En fonction du vent,de la température, de la pression atmosphérique et de l’hygrométrie, le temps de fumage nécessaire varie de deux à quatre jours. C’est une véritable science que possède une équipe de «fumeurs» aguerris.
Saucisse de Morteau

Nos produits cousus main

Saucisse de Montbéliard, de Morteau, Jésu, brési, toutes nos salaisons respectent des valeurs qui ont fait leur succès : garder la tradition intacte, lutter contre les idées reçues et les amalgames qui placent toutes les charcuteries sur le même plan diététique, promouvoir une consommation saine, goûteuse et naturelle. En Franche-Comté, nous avons inventé l’écologie et l’utopie, nous pouvons ériger nos salaisons au firmament culinaire.

HAUTE COUTURE

Fleuron de l’art culinaire comtois, la fameuse saucisse de Morteau et sa cousine de Montbéliard bénéficient d'un savoir-faire cousu main, puisqu’aucune machine ne peut remplacer le geste du « pousseur », ou l’embossage si particulier de nos saucisses.
Le ressuyage, étape subtile qui nécessite d’atteindre par un lent assèchement le degré optimum d’humidité possède aussi ses spécialistes. Le fumage est ensuite affaire d’experts, il donnera la note gustative finale, mais aussi la « noblesse de robe » à nos salaisons stars.

Cuisinez-nous...
On se met à table

Accommoder vos salades estivales, donner une autre dimension au fameux "saucisse lentilles" ou associer exotisme et tradition, les saucisses de morteau sauront marier mille et une recettes qui apportent leurs variétés de saveurs.

SALADE TIÈDE DE MORTEAU AUX POMMES ET ENDIVES

Pour 4 personnes
Préparation : 10 min. – Cuisson : 5 min.
2 saucisses de Morteau cuites - 4 endives
2 pommes - 1/2 betterave cuite - 2 cuil. à soupe d’huile
de noix - 1 cuil. à soupe de vinaigre de vin - 1 noix de
beurre - sel - poivre.
Coupez les endives, épluchez et taillez la betterave en dés.
Poêlez rapidement les saucisses coupées en tranches et réservez-
les. Dans la même poêle, ajoutez le beurre et faites blondir
3 min à feu doux les pommes épluchées et coupées en quartiers.
Mélangez le vinaigre salé et poivré à l’huile. Dans un plat
de service, disposez une couronne de tranches de pommes et
de tranches de saucisses intercalées avec, au centre, les endives
et la betterave. Nappez de vinaigrette et servez.
Le truc du chef :
Décorez de quelques fines herbes et de cerneaux de noix.

TARTINES DE MORTEAU

Pour 4 personnes
Préparation : 10 min. – Cuisson : 10 min.
2 saucisses de Morteau cuites - 4 tranches
de pain de campagne - 100 g de comté râpé - 1 oeuf
1 cuil. à soupe de crème fraîche - 1 pincée de muscade
20 g de beurre - sel - poivre.
Préchauffez le four à 210°C (th.7). Beurrez 4 belles tranches
de pain de campagne et faites-les dorer rapidement sous le
gril du four. Mélangez vigoureusement le comté râpé, l’oeuf
battu, la crème fraîche, la muscade, et laissez reposer 10 min.
Répartissez sur les tranches de pain des rondelles de Morteau
de 1 cm d’épaisseur. Nappez-les ensuite de préparation au
fromage et enfournez 10 min. Servez les tartines bien
gratinées.
Le truc du chef :
On peut accompagner le comté de quelques lamelles de bleu
(bleu de Gex de préférence, mais aussi d’Auvergne ou des Causses).

Contact

MORTEAU SAUCISSE - Route de Pontarlier - 25500 Morteau
Tél. 03 81 67 68 70 - Fax 03 81 67 68 78
contact@morteausaucisse.com
Vous pouvez aussi nous joindre via le formulaire suivant :

 
Envoyer